Zona : Quand le virus de la varicelle se réactive

Maladie virale due à une réactivation du virus varicelle-zona, ou VZV (Varicella Zoster Virus), qui reste sous-jacent dans les ganglions nerveux (reliés à des nerfs et donc au cerveau), le zona se manifeste le plus souvent à l’occasion d’une baisse de l’immunité (âge avancé, mononucléose, simple stress, SIDA déclaré, certains cancers, etc.).

Réactivé au niveau d’un ou plusieurs ganglions nerveux, il remonte par les fibres nerveuses jusqu’à la peau (ou les muqueuses selon les nerfs touchés), provoquant une éruption caractéristique de la varicelle. Mais contrairement à cette dernière qui se manifeste au niveau de tout le corps, le zona est limité à une région de la peau et/ou de la muqueuse bien caractéristique.
Les lésions sont identiques à celles de la varicelle et l’éruption peut être précédée de quelques jours par des douleurs sur la future zone concernée. Ces vésicules ont des parois flasques et se remplissent d’un liquide purulent. Les croûtes tombent au bout de sept à dix jours.
Le traitement consiste en une désinfection cutanée, un traitement antiviral et des médicaments supprimant la douleur.

Alyssa B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :