Durant le mois de ramadan, la viande rentre dans la préparation de divers plats de l’iftar.

La viande est essentielle à la construction et au maintien musculaire. Elle intervient dans la croissance, la reproduction, l’immunité, la constitution des os, des muscles et de la peau. Les protéines présentes dans la viande ont une haute valeur biologique car elles contiennent en proportion équilibrée l’ensemble des acides aminés indispensables, que le corps ne peut synthétiser.

Très riche en vitamines et minéraux, elle est l’une des premières sources de fer (2 à 4 mg pour 100 g). Elle est également source de vitamines du groupe B (B3, B6 et B12) ainsi que de minéraux tels que le zinc, indispensable au fonctionnement et à la défense de l’organisme et le sélénium, puissant antioxydant qui protège contre le vieillissement des tissus et les maladies cardiovasculaires.

Pour ce qui est des lipides, présents dans la viande, ils jouent de nombreux rôles dans la construction et le fonctionnement du corps comme la régulation de la température du corps, de même qu’ils fournissent et/ou transportent des vitamines A, D et E.

L’apport en viande dans notre alimentation doit, cependant, rester modéré et être alterné avec les viandes blanches ou le poisson.

Alyssa B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :