Varices des jambes : le traitement dépend des symptômes et du degré de l’insuffisance veineuse

Station debout ou position assise prolongées, excès de poids, consommation de sel et chaleur figurent parmi les facteurs à l’origine des varices des jambes. On parle de varices lorsque les veines sont altérées, dilatées et sinueuses, veines dans lesquelles le sang circule mal.

C’est un problème qui touche entre 30% et  40% de la population, beaucoup plus les femmes que les hommes qui en souffrent eux aussi. On cite d’autres causes telles que les grossesses répétées, la constipation et l’obésité.

Les symptômes se manifestent notamment par des douleurs au niveau des jambes, surtout en fin de journée, une crampe, un œdème de la cheville et un gonflement des veines. Un simple examen physique peut révéler l’existence de varices des jambes, celles-ci étant visibles, mais si l’on veut avoir une appréciation de l’insuffisance veineuse, une écho doppler peut être effectuée.

La présence de varices peut parfois ne pas se manifester par ces symptômes, elles n’exigent à ce moment-là aucune prise en charge. C’est donc l’intensité des symptômes et le degré de l’insuffisance veineuse qui déterminent le traitement des varices (injection, médicaments veinotoniques, laser endoveineux, chirurgie).

Des bas de contention peuvent être prescrits par le médecin s’il en juge la nécessité. Le traitement passe également par l’adoption par quelques mesures d’hygiène qui peuvent prévenir la complication des varices.

On doit surélever les jambes afin de faciliter la circulation du sang dans les veines, surveiller son poids, changer souvent de position, masser les jambes et y appliquer des douches froides, ne pas porter de vêtements trop serrés et éviter une longue exposition solaire.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :