fbpx

Vaccination contre la rougeole et la rubéole : Obligatoire depuis janvier 2019

Suite à l’échec des campagnes de vaccination lancées entre mars et décembre 2017 et après les décès enregistrés ces dernières années à cause de la rubéole, la rougeole et de la poliomyélite, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a rendu obligatoire la vaccination des enfants et des mamans et ce, depuis janvier dernier afin de « rompre la chaîne de la transmission de ces maladies».

En janvier dernier, le département de Mokhtar Hasbellaoui rendait, en effet, public un communiqué dans lequel il insistait « sur la nécessité de vacciner les enfants contre la rougeole conformément au calendrier national de vaccination, la 1ère prise de ROR à l’âge de 11 mois et la 2ème prise à l’âge de 18 mois », rappelant « la disponibilité du vaccin au niveau de toutes les structures de santé ». Le même communiqué précisait que « seule la vaccination peut arrêter la transmission de cette maladie qui reste la plus contagieuses parmi les infections du nourrisson et du jeune enfant », relevant encore qu’« il faut atteindre un taux de couverture vaccinale d’au moins 95% chez les nourrissons par deux doses de vaccin ROR ».

Il faut savoir que ce nouveau calendrier de vaccination est entré officiellement en vigueur en septembre 2018, conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et a été rendu obligatoire face au manque d’adhésion des populations aux différentes campagnes de vaccination.

Particulièrement ciblés, les enfants de six ans seront vaccinés de façon systématique lors des opérations de vaccination qui auront lieu dans les établissements scolaires afin de les protéger contre les maladies qui peuvent être source de lourdes complications pouvant même entraîner des handicaps, voire des décès.
Il est à noter qu’en 2018, la campagne de vaccination contre la rougeole, la rubéole et le syndrome rubéoleux congénital a été prolongée à deux reprises. Quelques 5 millions d’enfants des cycles primaire et moyen, âgés entre 6 ans et 14 ans, ont été vaccinés.

Kamir B.

%d blogueurs aiment cette page :