fbpx

Une piqûre de tique a bouleversé sa vie pendant ses vacances

Fawzi souffre de la maladie de Lyme depuis une vingtaine d’années. Sa vie a basculé durant ses vacances en famille, avec son épouse et ses deux enfants à La Rochelle (Fawzi est né en France et il y réside), cette étape de l’année qui devait être des moments de détente et de joie s’est transformé pour le jeune homme qu’il était et pour ses proches en un calvaire.

Cette affection reste encore peu connue du grand public, encore plus il y a vingt ans alors que la tique et ses méfaits restaient cachés dans l’herbe au propre comme au figuré. Fawzi était loin de savoir que les douleurs articulaires et musculaires et cette fatigue qu’il ressentait représentaient les premiers symptômes de la maladie.

« Je n’ai pas vu l’évolution de cette affection du fait que son lieu de résidence était loin de celui de ses parents, je ne pouvais donc pas le rencontrer lorsque j’allais en Hexagone chez mon oncle, mais je savais qu’il allait mal » témoigne sa cousine Houda qui se souvient avec émotion et tristesse de la déchéance de cet homme, de ce qu’il était.

« Quand je pense qu’il était grand et costaud. Aujourd’hui, il est complètement paralysé, seule une main reste mobile ». Cet homme ne voit plus son épouse et ses deux filles qui sont parties, sa compagne et mère de ses enfants a fini par baisser les bras. « Elle l’a quitté, mais on ne peut pas dire qu’elle ne s’est pas occupé de lui.

Elle l’a pris en charge pendant une dizaine d’années mais elle n’a apparemment pas pu continuer. Ce que ses parents déplorent, c’est que ses filles n’ont jamais cherché à le voir après toutes ces années ». Le courage et la volonté de cet homme sont à relever, son appétit de vivre ne s’est pas émoussé selon sa cousine. « Il ne s’est pas enfermé, il voyage avec ses amis, il s’est remarié il y a un peu plus d’un an et vraisemblablement il y a l’entente, la tendresse et il a le soutien moral de sa nouvelle femme » conclut Houda.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :