Une hypertension ignorée et un AVC qui le laisse hémiplégique

La quarantaine à peine, et un accident vasculaire cérébral qui le laissera handicapé à vie. Kader ne faisait pas attention à son surpoids, c’était juste de l’embonpoint pour lui. Il ne surveillait pas non plus son alimentation. Manger des plats gras et ingurgiter des tasses de café faisaient partie de ses habitudes alimentaires, que ce soit au déjeuner ou au dîner. L’homme ignorait qu’il était hypertendu. « Je me souviens avoir été réveillé par un remue-ménage et des voix qui ne m’étaient pas étrangères » témoigne son fils, âgé de 6 ans au moment du drame vécue par sa famille. « J’ai su par la suite que ma mère avait alerté les voisins pour lui venir en aide et voir ce qui était arrivé à mon père. Il allait sortir du lit et est tombé ». Le diagnostic posé à l’hôpital où il avait été transporté était sans appel : l’homme a été victime d’un AVC suite à un pic de tension. Les informations sur son état de santé étaient distillées au compte-goutte. Après un coma de quelques jours, sa famille s’était rendue à l’évidence qu’il était désormais hémiplégique. Ils se rendront compte plus tard que l’usage de la parole était difficile. Des séances de rééducation et d’autres dédiées à l’acupuncture (effectuées par des médecins chinois) ont aidé l’homme à acquérir une relative autonomie et à se déplacer seul dans la maison.

Nadia Rechoud 

%d blogueurs aiment cette page :