« Une guérisseuse qui applique le même tarif que celui d’un spécialiste »

 « Je marche quotidiennement pour atténuer ma douleur due à la hernie discale et c’est efficace ». Faïza est passée par plusieurs étapes avant de parvenir à ce moyen de soulager son mal. Juste après le diagnostic de sa maladie, La jeune femme se voit proposer par un spécialiste une intervention chirurgicale, proposition qui ne l’agréé pas.

Elle hésite et prend le temps d’envoyer son dossier chez son frère, résidant sur l’autre rive, pour un avis médical qui conforterait cette option ou la déconseillerait. « Mon médecin traitant insistait pour l’opération mais il s’avère qu’elle comporte plus d’inconvénients que d’avantages. Il m’a donc été conseillé de me soumettre à des séances de kinésithérapie, ce que j’ai fait. Mais en même temps, ma sœur ressassait les vertus d’une guérisseuse aux mains magiques ».

Faïza affirme qu’elle ne voulait en aucun solliciter cette guérisseuse, mais que sa sœur ne s’avouait pas vaincue. « Elle me disait que je n’avais rien à perdre en tout cas. Je m’y suis rendue et je l’ai regretté. Cette femme s’est mise à exercer de fortes pressions sur ma colonne vertébrale, elle continuait en dépit de mes protestations.

Elle mettait différentes huiles dont je ne savais rien et je sentais qu’elle mettait une poudre. Elle ne m’a rien montré en tout cas. A la fin de la séance, elle m’a demandé de payer la somme de 1.500 DA ». La jeune femme s’est dit effarée, alors qu’elle avait payé 500 DA une séance dans le cabinet de rééducation.

« Cette femme qui s’est autoproclamée guérisseuse n’a pas fait d’études, ne possède pas de diplôme et elle exige le même tarif que celui d’un médecin spécialiste. C’est aberrant. C’était une mauvaise expérience et maintenant je fais de la marche, c’est plus bénéfique ».

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :