fbpx

Une étude locale sur 515 cas de décès à Setif : Tous les décédés sont des personnes non vaccinées

La DSP de Setif a mené une étude locale sur les cas des personnes mortes de coronavirus . Ses résultats seront publiés dans un proche avenir, révèle Dr Rouabah Hamza, médecin spécialiste en épidémiologie et en médecine préventive sur les ondes de Radio Setif.

L’intérêt accordé par les chercheurs aux dossiers médicaux des disparus a fait ressortir que l’écrasante majorité des cas sont de la catégorie des personnes âgées et des malades chroniques.

Parmi toutes les personnes décédées, aucune n’a reçu de vaccin. Plus intéressant encore, aucune personne vaccinée n’a exigé une oxygénothérapie ni admise en réanimation après contraction du virus lors de la dernière vague, précise Dr Rouabah Hamza.

Ces données confortent la thèse de l’importance de la vaccination dans la réduction des effets néfastes du coronavirus et rend caduques les folles rumeurs sur les risques de la vaccination ou sa nullité.

Notons que l’étude s’est penchée sur 515 cas de décès par coronavirus et qu’aucun cas n’a été vacciné.

Nouhad Ourebzani