Un appareil dentaire à la guise du spécialiste

« Un dentiste, tout comme un médecin, doit s’adapter à chacun de ses patients ». Ce principe n’est pas respecté par ce spécialiste qui impose son propre point de vue et préconise le procédé qui lui convient, ou plutôt qui convient à son portefeuille. Sabah a été confrontée à genre de situation lorsqu’elle a voulu commander une prothèse dentaire partielle au niveau de la mâchoire supérieure et que celui-ci (le dentiste) a réussi à lui « vendre » aussi une autre prothèse pour la mâchoire inférieure.  « Je suis partie voir ce dentiste pour l’essai d’une prothèse dentaire partielle pour la mâchoire supérieure et en effet, le dentiste (et non la prothésiste) a fait l’essai et m’a posé l’appareil quelques jours plus tard. Seulement, celui-ci avait besoin d’un réglage en raison d’une douleur à la gencive ». C’est l’occasion pour le spécialiste de faire l’essai pour une autre prothèse pour la mâchoire inférieure, les vides aidant. « Je n’ai pas trouvé à redire du moment que j’en avais besoin bien que cela pouvait attendre. Mais le problème, c’est que c’est lui qui procédait aux essais et non la prothésiste qui venait dans son cabinet une fois par semaine juste pour la réalisation des prothèses ». Le résultat est que cela nécessitait des réglages et que l’un des appareils n’a jamais pu être porté. « Il se contentait de le raboter à chaque fois et cette situation a eu raison de ma patience. J’ai fini par abandonner et, depuis, ma prothèse traîne, enroulée dans un morceau de papier ».

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :