Tumeurs neuroendocrines (TNE) : Que sont-elles et comment les détecter ?

Autrefois appelées « tumeurs carcinoïdes », les « tumeurs neuroendocrines » (TNE) dont on célèbre en ce 10 novembre la Journée mondiale sont des tumeurs qui se développent dans les cellules du système neuroendocrinien. Ce dernier se compose de cellules endocrines disséminées dans tout le corps, y compris dans le système digestif (intestins, pancréas) ou encore dans les poumons ou la thyroïde.

Similaires aux cellules nerveuses (neurones), les cellules neuroendocrines produisent également des hormones comme les cellules du système endocrinien (cellules endocrines). Elles répondent aux signaux envoyés par le système nerveux en fabriquant et en sécrétant des hormones qui contrôlent plusieurs fonctions de notre organisme, comme la digestion ou la respiration.

Lorsqu’elles subissent des changements, le mode de croissance ou le comportement des cellules neuroendocrines devient anormal, d’où la formation de TNE. Certaines de ces tumeurs sont détectées avant qu’elles ne deviennent invasives, cependant il arrive que les changements aux cellules neuroendocrines entraînent un cancer.

Certaines de ces tumeurs neuroendocrines croissent lentement (indolentes), tandis que d’autres, plus agressives, se développent de façon rapide. Ces dernières peuvent alors s’étendre aux tissus voisins et les détruire et peuvent également se propager (métastases) à d’autres parties du corps.

Les TNE peuvent apparaître dans les organes du tube digestif (intestin grêle, rectum, estomac, côlon, œsophage et appendice), dans les poumons, le pancréas ou la thyroïde, …
Parmi les facteurs de risques, les plus connus, il y a les affections héréditaires, à savoir que, lorsqu’elles sont rares, ces affections augmentent le risque de développer certains types de TNE. Le second facteur connu, ce sont les antécédents familiaux de cancer (poumon, sein, colorectal,…)

Quant aux facteurs de risque possibles, il y a lieu de citer le tabagisme, la gastrique atrophique chronique ou encore le diabète.

Les TNE peuvent apparaître à tout âge mais elles touchent plus particulièrement les personnes à partir de l’âge de 60 ans.

Hassina Amrouni

%d blogueurs aiment cette page :