Traitement par immunothérapie allergénique : L’Algérie produira les médicaments de désensibilisation

Un accord de partenariat a été signé entre l’Institut Pasteur d’Algérie, la société Danoise, ALK-Abello, et les laboratoires Frater-Razes, pour la production d’une gamme d’allergènes pour traitement par immunothérapie allergénique (sous forme injectable). En vertu de ce projet de partenariat, les deux fabricants danois produiront localement, selon les standards de qualité les plus élevés et de manière progressive, une gamme d’allergènes pour traitement par immunothérapie allergénique, répondant à la totalité des besoins des patients. « Nous envisageons la fabrication, dans une première étape, de près de 10 millions de flacons pour répondre aux besoins du marché national », a souligné le directeur de l’Institut Pasteur, Zoubir Harrath, ajoutant que l’Algérie « importe annuellement 3 millions de flacons ».

Les fabricants danois sont intéressés par ce partenariat avec l’Institut Pasteur d’Algérie en raison de la position géographique de l’Algérie et de son rôle de premier plan au Maghreb et en Afrique. Cela pourra constituer une plate-forme commune Institut Pasteur d’Algérie-ALK-LFR qui permettra « d’envisager, dans le futur l’ouverture de nouveaux marchés au Maghreb et dans quelques pays africains », a expliqué Zoubir Harath. L’ambassadrice du royaume du Danemark en Algérie, Julie Pruzan-Jorgensen, a annoncé de son côté le lancement prochain de business club algéro-danois. Beaucoup d’entreprises danoises activent notamment dans le domaine pharmaceutique sont installées en Algérie. Il faut savoir que l’immunothérapie allergénique, également appelée « désensibilisation » est le seul traitement de l’allergie qui agit directement sur le système immunitaire pour le rééquilibrer. En induisant une tolérance accrue aux allergènes, l’immunothérapie allergénique est donc le seul traitement capable de traiter durablement la maladie allergique.

L’immunothérapie allergénique réduit significativement les symptômes de l’allergie et le recours aux traitements symptomatiques. De plus, elle a des effets à long terme. L’immunothérapie allergénique s’adresse aux patients (à partir de 5 ans) souffrant d’une allergie respiratoire et pour lesquels les traitements symptomatiques s’avèrent insuffisants ou sont mal tolérés.

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :