fbpx

Témoignage : « Les graines germées m’ont aidée dans la lutte contre l’anémie de mon fils »

 

« Je suis de nature plutôt inquiète et je ne sais jamais comment me comporter quand un de mes enfants est malade, et ce fut le cas quand mon petit Anis âgé de 4 ans a commencé à présenter une pâleur et de la fatigue, et en plus il refusait la nourriture ».

Naïma a su, après une consultation chez le pédiatre, qu’il s’agissait d’une anémie. Un traitement s’imposait bien évidemment.

« Mais les mois qui ont suivi ainsi que les consultations médicales chez son pédiatre ne montraient pas d’amélioration. Mon enfant était toujours fatigué, toujours pâle, et il devenait de plus en plus irritable. Son manque d’appétit était toujours le même. Je dois dire que mon enfant n’a jamais aimé ni les légumes ni les légumineuses, j’avais beau essayer mais je ne réussissais pas à les lui faire avaler. Les pâtes avec du fromage, du pain et du fromage, de la purée, c’est ce qu’il aime mais en petite quantité. On m’a conseillé de lui donner des abats de volaille et du foie, mais il en détestait même l’odeur ».

La maman de Anis témoigne qu’elle était découragée et avait peur que cette anémie ne s’aggrave. Elle raconte que tous les contrôles qui ont été faits au fil des mois ne montraient pas un grand changement.

« J’en parlais beaucoup autour de moi, je posais des questions et c’est ainsi que j’ai lu sur un forum les éloges quant aux graines germées. J’étais réticente au départ, mais j’ai consulté de nombreux sites étrangers dédiés à la santé et à la nutrition sur lesquels j’ai lu des déclarations de médecins nutritionnistes.

J’ai appris que les graines germées sont plus bénéfiques que les graines non germées et qu’elles contiennent beaucoup de vitamines, qu’on pouvait en donner aux enfants et en consommer soi-même. J’ai su aussi qu’on peut les faire germer soi-même avec certaines précautions. J’ai pensé aux lentilles ».

Naïma indique qu’elle s’est mise à faire manger à son fils, en cures, quelques lentilles germées, écrasées et intégrées dans son yaourt ou son petit-suisse.

« Le deuxième contrôle après la prise de ces graines ont été satisfaisants. J’ai dit au médecin ce qu’il en était avec les cures de graines germées, il s’est montré surpris. Mon fils a maintenant 7 ans. Il va bien, son appétit s’est amélioré et ces graines germées font partie de son alimentation » a-t-elle souligné.

Propos recueillis par Nadia R.

%d blogueurs aiment cette page :