TEMOIGNAGE : « Le blessé a réduit de lui-même la dose de son antibiotique »

 

Comme il existe beaucoup de personnes qui abusent de médicaments et avalent des antibiotiques sans passer par une consultation chez le médecin, il en existe qui ne terminent jamais leur traitement ou qui réduisent la dose prescrite. C’est le cas de cet homme dont témoigne Lamia, une de ses proches qui paraît effarée par l’état du pied du malade après qu’il se soit fait son propre médecin pour diminuer la posologie de son antibiotique.

« Il s’est infligé une grande déchirure au-dessus de la cheville au moment où le contrôle de la tronçonneuse avec laquelle il découpait un tronc d’arbre lui a échappé » relate Lamia. Transporté en urgence à l’hôpital, des soins lui ont été prodigués et la grosse plaie a été suturée. Bien évidemment, une telle blessure et un tel état nécessitent un traitement médicamenteux spécifique (avec antibiotiques) et une surveillance afin d’éviter une aggravation de son cas.

Aucune description disponible.

« Le praticien lui a prescrit, en plus d’autres médicaments, un antibiotique dont il devait prendre deux comprimés le matin et deux autres le soir. Mais ce que sa famille a constaté lorsque l’état de son pied a empiré et que celui-ci s’est sérieusement infecté, c’est que pendant une semaine, il n’en prenait qu’un le matin et un le soir.

Son argument a été que la dose prescrite par le médecin était trop forte » témoigne Lamia qui raconte qu’une fois à l’hôpital une nouvelle fois et face au médecin, il n’a pas expliqué à ce dernier la cause de la complication de sa blessure. A savoir, le non-respect de la dose indiquée de l’anti-inflammatoire prescrit.

« Il l’a laissé comprendre que celui-ci a été sans effet sur la plaie et de ce fait il lui a modifié le traitement avec un antibiotique plus fort. Hier encore, la douleur était tellement forte qu’il a été emmené encore une fois au service des Urgences de l’hôpital de Ben-Aknoun ».

Propos recueillis par Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :