fbpx

Témoignage d’une mère : «Je me sens impuissante face à l’obésité de mon fils»

 

Gourmand et empâté, Amine rencontre des problèmes dans sa relation avec les enfants de son âge, que ce soit à l’école ou dans son quartier. Ce n’est pas lui qui s’en plaint mais sa maman Nassima qui déplore le fait qu’elle ne puisse pas contrôler ni la gourmandise de son fils de 10 ans ni son caractère bagarreur.

«A chaque fois qu’il entend un sobriquet d’un garçon qui n’est pas son copain, il en vient aux mains avec lui et cela me désole. Il ne supporte pas les qualificatifs qu’on lui lance mais il ne fait rien pour refréner son appétit ». Ce n’est pas faute d’avoir essayé de supprimer certains aliments de son assiette, raconte Nassima qui voit ses efforts partir en fumée en raison du laisser-aller de son fils et de l’affection « démesurée » des deux grand-mères qui tiennent à gâter leur petit-fils, comme elle le souligne.

« Lorsqu’il va chez l’une ou l’autre pendant ses vacances ou quand l’une ou l’autre vient chez nous, c’est la fête pour lui parce qu’il n’est pas bridé. Comme j’exerce une activité à l’extérieur, je ne lui laisse aucun aliment qui lui est interdit, surtout les confiseries. Mais ses deux grand-mères lui permettent tout. Qu’est-ce que je fais ? Je me sens impuissante. Je l’habille dans les magasins de vêtements et de chaussures pour adolescents, 13 et 14 ans alors qu’il a 10 ans. Aura-t-il un jour une taille normale ? ». C’est le souhait de Nassima qui dit avoir peur des conséquences sur la santé de son enfant.

Propos recueillis par Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :