Symposium des laboratoires Magpharm : la solution Solyne Vitamine D3 en débat

Un symposium, le premier du genre, a été organisé à l’hôtel El Aurassi par les laboratoires Magpharm, sous le thème : « Vitamine D et santé : Actualité ». Les travaux de cette rencontre ont porté sur l’usage de la vitamine « D3 » que met le laboratoire à la disposition des patients sous le libellé « Solyne VI-D3 ».

L’Hypovitaminose D est, en général, sous-diagnostiquée et souvent découverte suite à une conséquence ou une complication osseuse ou extra osseuse. Un milliard de personnes souffrent d’un déficit en vitamine D à travers le monde, et plus de 40% des moins de 50 ans sont touchées dans les pays occidentaux. On note également que 91% des femmes au Maroc sont touchées par une insuffisance en vitamine D, alors que 89,5% des femmes post-ménopausées le sont en Algérie.

Selon les spécialistes, les conséquences cliniques de l’insuffisance vitaminique D sont nombreuses : le Rachitisme chez l’enfant, l’Ostéomalacie, l’Ostéoporose, l’Hypocalcémie, l’Hyperparathyroïdie secondaire, la Sarcopénie, les pathologies Dysimmunitaires, la Morbi-mortalité cardiovasculaire, ainsi qu’un risque élevé d’infections, de certains cancers (sein, colon) et de fractures chez l’adulte.

Une série de communications a été dispensée à cette occasion. Les aspects pratiques de la vitamine en général et la « D » en particulier ont été présentés. Des situations ont été développées par le professeur Antoine Avignon, endocrinologue nutritionniste au CHU de Montpellier, qui a loué les aspects positifs de la vitamine « D » dans la prévention des complications en cas de chute, de cancer et de maladies cardio-vasculaires. Il a mis l’accent sur les sources et métabolisme de la vitamine D, son rôle en dehors du squelette, les causes du déficit ainsi que l’actualité des recherches.

Les conséquences déficitaires ont été expliquées avec force de diapo sur le métabolisme de la vitamine « D ». Une présentation de haut niveau technique a été spécialement adressées aux médecins venus en grand nombre à ce symposium.

Les sources de la Vitamine D3 ont été avancées en précisant que la principale origine reste le soleil et une alimentation adéquate enrichie de compléments comme les yaourts, les champignons avec des apports nutritionnels divers selon l’âge du consommateur.

Lors de son intervention, le professeur spécialiste en médecine interne et en nutrition, Hocine Zidani, a retenu l’attention. Il s’est penché sur la lutte contre le rachitisme, grâce à cette vitamine tout en réduisant de 50 % les risques de plusieurs maladies. Pour le spécialiste, une exposition quotidienne de 10 à 15 minutes au soleil est très efficace et constitue un apport de 15 000 UI (unités internationales). Cet acte peut être accompagné par la consommation de sardines à l’huile, jaune d’œuf avec 160 à 400 ui, le thon naturel (140 ui), œuf durs (70 ui), du lait enrichi de vitamines, du beurre et du foie de veau.

Le nombre d’études en rapport avec la vitamine D a augmenté de façon exceptionnelle ces dernières années, puisque cette dernière intervient aussi bien au niveau osseux que sur l’état de santé générale du patient. Elle est même reconnue aujourd’hui comme étant un marqueur de bonne santé.

Vu la fréquence et le sous-diagnostic de la carence en vitamine D, le Symposium Magpharm a été orienté sur la mise à jour des informations. Les intervenants ont focalisé leurs interventions sur le dépistage, les besoins, l’identification des personnes à risque, la prévention et les conséquences d’un déficit.

La déficience de la vitamine D est très fréquente et sous-diagnostiquée en Europe comme au Maghreb.

Louiza Kardache, chef de production de « Solyne – D3 » au niveau des laboratoires « Magpharm », a présenté quelque 73 produits conformes aux normes BPF destinés à différentes thérapies.

À ce titre, Magpharm, à travers la gamme Solyne, offre une gamme de micronutrition apportant des compléments nutritifs ciblés en réponse à des besoins spécifiques. L’introduction de la vitamine D3 a cette gamme vient apporter un support et un outil de taille pour le maintien de la santé de tout un chacun.

Ce symposium s’inscrit dans la continuité des actions menées par Magpharm pour améliorer la qualité et l’hygiène de vie de tous : la formation du corps médical et du consommateur, l’apport de solutions santé de fond.

Pour répondre aux besoins de chaque profil patient, Magpharm met à la disposition du pharmacien et du professionnel de la santé la solution Solyne Vitamine D3, disponible en 4 dosages pour une meilleure flexibilité selon les besoins de chaque patient (400 UI, 800 UI, 1000 UI, 50000 UI).

Fadila kherraz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :