fbpx

« Stockage excessif » des vaccins anti-Covid-19 : Le SG de l’ONU dénonce l’attitude des pays riches

 

Dans une interview diffusée hier, dimanche 28 mars, sur la chaîne de télévision canadienne CBC, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a dénoncé l’attitude des pays développés qu’il accuse de « stockage excessif de vaccins contre la Covid-19 », entraînant de lourdes inégalités.

« Je trouve très préoccupant ce système très injuste de distribution des vaccins dans le monde » a ainsi déclaré M. Guterres, avant de plaider qu’« il est dans l’intérêt de tous de s’assurer le plus vite possible et de façon équitable que tout le monde soit vacciné partout et que les vaccins soient considérés comme un bien public mondial ».

Reprochant, en effet, aux pays riches un stockage de vaccins qui va au-delà des besoins de leur population, le SG de l’ONU a appelé « les pays développés à partager une partie des vaccins qu’ils ont achetés ».

Concernant le système international Covax mis en place dans le but d’assurer un accès équitable à la vaccination contre la Covid-19 dans 200 pays, Antonio Guterres a indiqué que cette initiative est actuellement en « difficulté ».

Il a imputé cela au fait, justement, qu’il y ait « beaucoup de stockage de vaccins » mais aussi des « limitations aux exportations » et un « manque de fonds ».

Selon le SG de l’ONU, sortir de cette pandémie mondiale qui continue de faire des victimes de par le monde, dépend de la « possibilité de vacciner le plus vite possible la population mondiale », plaidant par la même occasion pour le « mécanisme impulsé par le G20 pour mettre en place un plan de vaccination mondiale ».

Hassina A.

%d blogueurs aiment cette page :