Solidarité médicale : Une équipe d’orthopédistes d’Alger à Ghardaïa

Une équipe de chirurgiens orthopédistes de l’hôpital Abdelkader Boukhroufa de Ben Aknoun (Alger) dirigée par le Professeur Abderrahmane Benbouzid se trouve à Ghardaïa depuis le 15 janvier, répondant à l’appel de l’association « Tagemi », très active localement. Cette initiative est prise en coordination avec la Direction de la Santé et de la Population de la wilaya. C’est ce qu’a fait savoir le Professeur Benbouzid dans une déclaration à www.esseha.com.

Un certain nombre de patients présentant des problèmes d’orthopédie, précisément des détériorations articulaires des hanches et des genoux, ont été sélectionnés par les chirurgiens orthopédistes de la ville pour être examinés par l’équipe d’orthopédistes algérois. Il s’agit de pathologies lourdes justifiant un transfert vers les CHU du nord du pays. « C’est, à n’en pas douter, une occasion pour les chirurgiens de l’Etablissement public hospitalier de Ghardaïa d’élever leurs connaissances à côté de leurs collègues d’Alger », a ajouté la même source.

Les premiers bénéficiaires seront, bien entendu, les malades qui seront opérés dans leur ville près de leurs proches et y seront suivis après l’intervention chirurgicale, précise-t-on de même source.

Les chirurgiens venant d’Alger tâcheront d’assister leurs jeunes collègues pour ces interventions délicates afin de leur permettre à l’avenir et grâce à d’autres missions similaires, de prendre en charge localement ces pathologies.

Cette action s’inscrit dans le cadre des efforts de la DSP d’apporter aide et assistance aux populations enclavées, privées de bonne prise en charge médicale.

Des régions et communes enclavées du pays font régulièrement l’objet d’élan de solidarité médicale sous forme de caravanes organisées par le personnel médical spécialisé des grands hôpitaux du Nord du pays.

Ces nobles missions, qui s’inscrivent en droite ligne des instructions émanant du ministère de la Santé, devraient se propager dans d’autres régions afin de réduire le fossé qui existe entre les régions en termes d’accès aux bons soins médicaux.

 

Tinhinane. B

%d blogueurs aiment cette page :