« Soignée pour une bronchiolite, ma fille a contracté un virus à l’hôpital »

Hospitalisée pour une bronchiolite, la petite Nihed, 4 mois, se retrouve avec un virus contracté à l’hôpital. Nombreux sont les nourrissons qui souffrent des effets de cette infection nous dit-on. Nihed fait pour sa part des séjours répétés, plus ou moins longs, dans le service de pédiatrie.

Les allers retours entre le domicile et l’infrastructure hospitalière où ses crises étaient prises en charge et soulagées ont fini par lui « coller » un virus, ce qui a incité les médecins à la mettre sous observation dans le même service. Cette situation dure depuis quelques jours sans résultat, selon la mère du bébé.

« Non seulement ma fille est toujours malade, mais en plus son état est en train d’empirer. Par moments, son corps devient bleu et elle manque d’air. Je cours à chaque fois à la recherche d’un médecin, tous me disent que c’est normal alors que le chef de service n’est pas du même avis ».

La jeune maman est désemparée, elle se dit inquiète du fait que sa petite ait contracté un virus alors qu’elle l’a ramenait  à cause de la bronchiolite. « Les choses n’évoluent pas vers la guérison, je ne vois aucun résultat au fil des jours » déplore-t-elle, relevant que c’est le cas de nombreux nourrissons qui ont été contaminés à l’intérieur de ces murs.

« Il est quand même inadmissible qu’un service soit infesté de virus, d’autant qu’il est dédié à des enfants et surtout à des bébés » regrette-t-elle, tout en déplorant le fait que la requête de son mari pour un transfert de leur petite vers l’hôpital d’El Kettar n’ait pas été satisfaite. « La place de notre fille est dans un service consacré aux maladies infectieuses et non là où elle est, nous sommes en train de perdre du temps à cause du refus des médecins de nous accorder son transfert » se plaint-elle.  

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :