fbpx

Situation pandémique oblige : les hôpitaux d’Alger n’admettent que les malades Covid-19 et les urgences extrêmes

L’une des décisions phares de la réunion d’urgence tenue le 30 juin passé au ministère de la santé dédiée à l’examen de la situation pandémique en évolution, vient de trouver un début d’exécution.

Les hôpitaux d’Alger sont instruits de ne plus admettre en hospitalisation des malades hormis les cas de Covid-19, exception faite aux cas d’extrême urgence.

Les responsables des établissements hospitaliers sont aussi appelés à rétablir progressivement les capacités en lits dédiés aux patients atteints de Covid-19, enregistrés le 13 juillet 2020. Cet objectif doit être atteint au plus tard le jeudi 8 juillet prochain.

Le Directeur de la santé et de la population de la wilaya d’Alger qui a diffusé en interne ces instructions rappellent ses destinataires qu’aucune négligence n’est tolérée et que leur responsabilité demeure engagée si ces instructions ne sont pas exécutées.

Nouhad Ourebzani 

%d blogueurs aiment cette page :