fbpx

Seule l’angine bactérienne doit être traitée avec des antibiotiques

Elles font partie des maladies du pharynx les plus courantes. Elles, ce sont les infections de la gorge, dont l’angine qui est considérée comme la plus fréquente. Il s’agit d’une inflammation des amygdales situées dans l’oropharynx, également appelée amygdalite qui se manifeste de manière générale par des maux de gorge, une douleur à la déglutition, des maux de tête, des ganglions dans la gorge ou dans la mâchoire, une fièvre et parfois de la toux.

Elle peut être d’origine virale et avoir pour cause un adénovirus (virus influenza ou para-influenza), le même que celui du rhume ou d’une infection hivernale, avec des signes cliniques comme la survenue progressive, l’absence de fièvre, ou fièvre peu élevée, l’existence d’une toux, d’un enrouement, du nez qui coule, d’une conjonctivite et/ou d’une diarrhée, et des courbatures.

L’angine bactérienne quant à elle est due à un streptocoque bêta-hémolytique et se caractérise par une survenue brutale, une absence de toux, des douleurs abdominales et l’intensité de la douleur pharyngée. Celle-ci représente 25 à 40% des cas chez les enfants et 10 à 25% des cas chez les adultes.

On distingue, dans ces deux types d’angine, des angines rouges érythémateuses (avec des amygdales rouges) et des angines blanches érythémato-pulacées (avec des dépôts blanchâtres ou jaunâtres), selon l’aspect des amygdales. La prévalence de l’angine et son caractère épidémique se situent durant la saison hivernale et le début du printemps.

Le traitement de l’angine n’est pas le même, selon qu’elle soit virale ou bactérienne. La première guérit spontanément en quelques jours, on peut juste soulager la douleur avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Quant à l’angine bactérienne, un traitement antibiotique est nécessaire.

En cas de survenues d’angine bactérienne répétitives, le recours à l’ablation des amygdales peut être envisagé, d’autant plus que des complications peuvent survenir après une angine bactérienne, dont les plus graves sont le rhumatisme articulaire (avec notamment un désordre inflammatoire affectant le cœur), et l’atteinte inflammatoire des reins.

Il faut mettre l’accent sur le caractère contagieux des angines virales et bactériennes, d’où la nécessité de respecter les consignes habituelles en matière d’hygiène : se laver les mains régulièrement, éviter le contact avec les personnes malades et éviter d’échanger les verres et les couverts. L’aspect préventif est toujours mis en avant.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :