Selon le DG de l’IPA : Plus de 8000 tests PCR ont été effectués depuis la pandémie en Algérie

Depuis la pandémie en Algérie, plus de 8000 tests PCR ont été effectués par l’Institut Pasteur et ses nouvelles annexes à savoir Ouargla, Oran, Tizi Ouzou et Constantine, a fait savoir le directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), Dr Fawzi Derrar.

Le Dr Derrar a annoncé l’ouverture prochaine de nouveaux services de l’IPA à Annaba, Batna, Tamanrasset et Bejaia en vue d’élargir son réseau, couvrir toutes les régions du pays et contribuer au dépistage précoce des cas infectés par le nouveau Coronavirus (Covid-19).

Il a expliqué que le réseau avait été élargi en peu de temps, après la formation des superviseurs de ces nouveaux laboratoires et annexes ce qui a permis de rapprocher la santé au citoyen et d’atténuer la pression sur l’Institut d’Alger qui, selon lui, fonctionne désormais « en tout confort ».

Le Dr Derrar a également annoncé la signature d’une convention par l’IPA et la direction de la recherche scientifique au ministère de l’Enseignement supérieur pour lancer un projet de développement et de production locale des kits de dépistage, soulignant que « cette opération, première du genre, se veut une contribution à même d’encourager les compétences scientifiques nationales à compter sur ses propres ressources pour la prise en charge de la santé des citoyens, au lieu de dépendre de l’étranger », a-t-il fait savoir.

Concernant le stock de tests détenu par l’institut, le même responsable a indiqué qu’il disposait de 80.000 kits lui permettant ainsi d’assurer « amplement » la poursuite de son travail et de répondre à toutes les demandes des citoyens.

 

Nouhad Ourebzani