Santé cardiovasculaire : Et si vous observiez vos rides du front ?

Selon une récente étude de l’université du CHU et de l’Inserm de Toulouse, présentée au dernier Congrès de la Société européenne de cardiologie réunie du 25 au 29 août 2018 à Munich, il n’y a pas que la calvitie masculine ou les plis du lobe de l’oreille qui soient liés à la santé cardiovasculaire. Selon les chercheurs, même les rides du front ont un lien avec l’athérosclérose.

Réalisant une étude sur 3221 volontaires, âgés de 32, 42, 52 et 62 ans, les chercheurs ont noté le nombre de rides que les sujets avaient au front, suivant une échelle allant de 0 (pas de rides) à 3 (nombreuses rides profondes).

Au cours du suivi qui a duré 19 ans, 233 personnes (parmi les 3221 sont décédées : « 2,1 % de ceux qui avaient un score de 0 ; 6,6 % de ceux qui avaient un score de 1 et 15,2 % chez ceux qui avaient un score de 2 ou 3. Ceux qui avaient un score de 2 ou 3 avaient donc six fois plus de risque de mourir que ceux qui avaient un score de 0 et deux fois plus de risque que ceux qui avaient un score de 1 ».

D’aucuns se demanderaient : quel lien existe-t-il entre les rides du front et le risque de mourir pour une cause cardiovasculaire ?

Selon la même étude « la formation des rides pourrait être un signe de stress oxydatif et d’altération du collagène, deux facteurs qui influencent aussi l’athérosclérose ». Autre explication avancée par les chercheurs : « les vaisseaux du front sont plus sensibles à l’athérosclérose : les rides seraient donc un signe de l’atteinte des vaisseaux ! ».

Kamir B.

 

%d blogueurs aiment cette page :