fbpx

Rhinite allergique : Périodique et apériodique

Conséquente à une réaction immunitaire immédiate, déclenchée par un allergène respiratoire comme le pollen, les graminées, les poils, les acariens ou la poussière, la rhinite allergique se manifeste par une inflammation de la paroi nasale.

Parmi les symptômes de la rhinite allergique, citons l’écoulement et/ ou la congestion nasale, pression sur les sinus, éternuements, démangeaisons nasales, buccales, oculaires, conjonctivite, perturbation du sommeil.

Si un grand nombre de personnes souffrent de rhinite allergique saisonnière, provoquée par le pollen (rhume des foins), pour d’autres, elle est apériodique, le facteur allergène étant présent toute l’année (poils d’animaux de compagnie comme le chat ou le chien, poussière, acariens, fumée, pollution, humidité…).

Toute allergie doit être prise au sérieux. Dans le cas de la rhinite allergique, une consultation médicale s’impose rapidement surtout si elle provoque une gêne respiratoire.

K.B.

%d blogueurs aiment cette page :