Suspension immédiate du Zinbryta

L’agence européenne du médicament a recommandé la suspension immédiate et le rappel du Zinbryta, un médicament contre la sclérose en plaques.

En raison d’un risque d’inflammation cérébrale, l’agence européenne du médicament (AME)  intervient après 12 cas détectés chez des patients sous Zinbryta (daclizumab).

Au nombre de ces inflammations, qui ont entraîné trois décès, on compte une encéphalite et une encéphalite méningée.

L’agence préconise l’arrêt de la prescription, le rappel de tous les lots existants et l’arrêt immédiat des traitements en cours pour leur substituer un autre médicament, avec un suivi des patients concernés pendant au moins six mois.

Un examen préliminaire des résultats a conclu à un possible lien entre les cas observés et l’utilisation du Zinbryta, qui pourrait aussi être lié à de graves réactions immunitaires affectant plusieurs autres organes, souligne l’AME.

Maya Achour

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :