Rentrée scolaire : Régime spécial cerveau

Savez-vous qu’en période scolaire, le cerveau utilise 20 % de l’énergie apportée par les aliments ?
Il faut donc chouchouter les cellules grises de votre enfant pour plus de
performance.
Avant toute chose, il faudra favoriser les pâtes, riz, pommes de terre et légumes secs qui
libèrent au fur et à mesure le glucose dont le cerveau a besoin. A cela, il faudra ajouter des
lipides qui entrent dans la constitution des membranes du cerveau ainsi que des protéines,
acides aminés, minéraux et vitamines.
La vitamine C ainsi que les vitamines du groupe B (levure de bière, céréales complètes…)
stimulent l’attention. Par ailleurs, si votre enfant est stressé, assurez-vous qu’il prenne du
magnésium, un minéral connu pour ses vertus calmantes (chocolat noir, abricot ou pruneaux
secs, bananes…)
Petit déjeuner
Ne faites surtout pas l’impasse sur le petit déjeuner car s’il part à l’école le ventre vide, votre
enfant risque de faire un malaise hypoglycémique ou avoir le fameux coup de barre qui
implique un manque de concentration.
Donc, un verre de lait nature, au chocolat ou à la chicorée, selon son choix, accompagné de
tartines de pain grillées et beurrées, un peu de confiture, de compote, un fruit ou un jus de
fruits (naturel de préférence) est recommandé. Si votre enfant n’aime pas le lait, remplacez-le
par un yaourt ou du fromage.
Déjeuner et dîner
Trop copieux ou trop gras (mayonnaise, frites…), ce genre de menu lui donnera l’envie de
faire la sieste, donc, préparez plutôt un repas équilibré incluant protéines, fer, calcium et
vitamines (salades, potages, grillades, pâtes, riz, gratins, légumes, soupes de légumes secs…).
Idem pour le dîner.
Goûter
Si l’adulte bien portant peut se passer de la collation de 16h, en revanche pour les enfants, elle
est conseillée. Le goûter ne doit pas être copieux mais réaliser un équilibre entre les différents
nutriments (glucides et protides, en particulier). Il peut donc comprendre une boisson (lait, jus
de fruits, eau minérale). Si l’enfant prend du lait, vous pouvez y ajouter des céréales, des
biscottes ou des biscuits. S’il préfère du jus, selon son âge et son poids, il pourra y associer
yaourt, pain, beurre ou confiture.
Ce goûter ne doit pas être pris trop tard, non plus, afin que votre enfant puisse avoir le temps
de digérer et se remettre à table pour le dîner. Ce dernier doit être servi entre 19h et 19h30.
Heures de sommeil
Certains stimulants comme le thé, le café ou les boissons au cola sont de véritables excitants
qui risquent de perturber le sommeil. Donc à éviter au maximum.
Kamir B
%d blogueurs aiment cette page :