Recherche contre le coronavirus : Des années d’expériences simulées en deux jours

Le plus puissant superordinateur au monde a été mis au service de la recherche sur le SARS-CoV-2. En seulement deux jours, Summit d’IBM a réussi à identifier 77 molécules potentiellement efficaces contre le virus SARS-CoV-2.

L’élaboration de traitements nécessite généralement plusieurs années. L’urgence de cette épidémie mondiale représente donc un véritable défi pour la communauté scientifique.

Equipé d’un « cerveau d’IA », spécifiquement conçu pour résoudre ce genre de problèmes. Il dispose d’une puissance de calcul de 200 pétaflops, soit 200 millions de milliards d’opérations à la seconde.

Le but de la recherche est d’identifier des molécules capables de se lier à ces pics pour empêcher la propagation. Pour cela, les chercheurs en ont créé une modélisation en se basant sur les publications en date de janvier. Ils ont ainsi pu simuler l’effet de plus de 8.000 composés chimiques, en les classant dans l’ordre de ceux qui auraient la plus grande probabilité de se lier à la principale protéine «pic » du coronavirus.

Les chercheurs prévoient de nouvelles simulations en prenant en compte les dernières informations publiées sur la structure du coronavirus.

 

Malik Sadou

%d blogueurs aiment cette page :