fbpx

Propagation de la Covid-19 au sein de la population : Atteint du virus, il va chez ses parents pour qu’ils prennent soin de lui !

Nous assistons ces dernières semaines à une recrudescence alarmante du nombre de contaminations au coronavirus nouveau. Si la majorité s’accorde à dire que c’est le non-respect des gestes barrières par une partie de la population qui est derrière cette escalade dans le nombre de nouveaux cas de Covid-19, une certaine catégorie de personnes est plus particulièrement montrée du doigt : celle qui, en dépit d’un dépistage positif au virus continue à sortir et à se mêler à la foule, au lieu de rester confinée chez elle.

Si cette inconscience criminelle est décriée par tous, il y a une autre catégorie de citoyens qui fait preuve d’autant de manque de vigilance. Voici un cas particulier qui est, sans doute, loin d’être un cas isolé.
« L’histoire est banale, celle d’un homme qui, éprouvé par des maux multiples qui répondent en tout aux symptômes du virus en question, demande à sa femme de partir chez ses parents et décide, pour sa part, d’aller dans sa famille pour que celle-ci prenne soin de lui. La soeur du bonhomme, apparemment plus sensée et plus lucide, lui rétorque qu’il n’est pas normal qu’il décide de venir chez eux alors qu’il est malade et que sa femme aurait pu s’occuper de lui dans leur demeure, elle qui risque aussi, à son insu, de porter la maladie.

La mère du bonhomme ayant entendu cette discussion au téléphone sermonne sa fille et lui reproche d’éconduire son fils. Elle l’oblige à le rappeler, à s’excuser, et à lui demander de prendre ses affaires et de venir à la maison pour qu’on s’occupe de lui.
Ce qui fut fait dans la même journée, l’épouse s’étant, comme convenu, rendue chez sa propre famille.

Ce sens du partage qui animait ces familles, au mépris du danger que représente le risque de contagion, a valu au fils, d’une certaine manière, de causer la mort de sa mère, à l’épouse de contaminer ses deux parents, malades chroniques, et d’être à l’origine de leur trépas, avant de mourir, à leur tour, laissant des orphelins et cette histoire qu’on se serait bien passés de raconter aujourd’hui. Puissions-nous n’avoir plus à entendre parler de ces sombres accointances entre la stupidité et la mort. »

Cette triste histoire, partagée sur Facebook par un confrère nous interpelle à plus d’un titre car, à notre grand malheur, beaucoup de faits similaires sont quotidiennement relatés. Des cas de personnes qui, en se voyant contaminées, envoient parents, enfants et épouses chez les parents ou la famille pour, soi-disant, les épargner bien qu’ils aient toutes les chances d’être déjà contaminés. En fait, ce manque de discernement est en train de faire des ravages au sein de notre société et tant que les gens ne comprendront pas ce que « confinement chez soi » ou « isolement » veulent dire, autant s’avouer que nous ne sommes pas sortis de l’auberge.

Kamir B.

%d blogueurs aiment cette page :