fbpx

Presbytie : Soignée avec des…gouttes !!

 

Avec l’âge, nous accusons tous inévitablement une baisse de l’acuité visuelle. Lunettes, lentilles de contact, chirurgie, on recourt alors à tous les moyens possibles pour retrouver une vue qui puisse nous permettre de faire nos tâches quotidiennes sans tâtonner et sans cligner des yeux.

Des chercheurs du laboratoire pharmaceutique américain Allergan ont fait mieux. Ils ont développé des gouttes oculaires pour les personnes souffrant de presbytie. La bonne nouvelle a été annoncée par le quotidien USA Today.

Ce nouveau collyre baptisé AGN-190584 n’a pas encore été approuvé par l’agence américaine du médicament mais il augure une meilleure qualité de vie pour des millions de personnes souffrant de ce trouble de la vision, lié à l’âge et causé par la « perte d’élasticité du cristallin, qui rend plus difficile son changement de forme et donc la mise au point d’un objet éloigné vers un objet plus proche ».

Selon USA Today, ce nouveau remède à base de pilocarpine, ne traite pas les causes de la presbytie mais plutôt les symptômes. De ce fait, les gouttes « réduisent la taille des pupilles afin de créer un effet de sténopé, qui augmente la profondeur de la mise au point ».

Il faut savoir que deux essais randomisés ont été effectués sur un panel de 750 participants dont l’âge varie entre 40 et 55 ans. Le 1er groupe a reçu le collyre et le second un placebo et ce, pendant 30 jours. Selon les résultats publiés en octobre 2020, « les personnes traitées avec les gouttes ont gagné trois lignes de plus sur le test d’acuité visuelle en basse lumière. Le traitement a commencé à agir quinze minutes après son application, mais a atteint son efficacité maximale au bout d’une heure environ ». Comme tout nouveau traitement, quelques effets secondaires ont été constatés chez 5 % des patients comme des yeux rouges, des maux de tête, une vision floue et quelques douleurs oculaires.

C’est pourquoi, d’autres essais vont être effectués pour optimiser son utilisation chez les presbytes. Il faut noter que les gouttes oculaires à base de pilocarpine sont déjà utilisées contre le glaucome. Toujours selon USA Today qui cite le Dr Michael Robinson, vice-président et responsable du domaine thérapeutique mondial chez AbbVie : « Ces patients l’utilisent environ quatre fois par jour à une concentration de 4%, les patients presbytes ne peuvent l’utiliser qu’une fois par jour à 1,25%».

Synthèse Hassina A.

%d blogueurs aiment cette page :