fbpx

Pr Sanhadji : « L’Algérie a adopté une attitude prudentielle dans le choix et l’achat du vaccin »

Le directeur de l’agence nationale de la sécurité sanitaire, Pr Sanhadji, a affirmé, ce dimanche matin, dans une intervention sur la chaine de télévision nationale que l’Algérie a adopté une attitude prudentielle dans le processus du choix du vaccin et le dépôt de commandes, contrairement à certains pays qui ont foncé sans trop s’attarder sur les risques que pourrait colporter les vaccins commandés dont les résultats définitifs sur leur sécurité ne sont pas encore divulgués.

Par ailleurs, Pr Sanhadji a assuré que les autorités politiques, sanitaires et financières du pays ont assuré que l’Algérie mettra le paquet pour acquérir le vaccin qu’il faut avec toute la logistique d’accompagnement requise.

La campagne de vaccination prendra des mois pour assurer une couverture totale de la population, selon le directeur de l’ANSS.

La pandémie aura encore à sévir entre un an et deux ans après le début des vaccinations pour pouvoir espérer éradiquer définitivement le virus. De là, Pr Sanhadji recommande la fidélité au principe d’observation des mesures barrières pour toute cette période.

Le responsable de la sécurité sanitaire explique la multiplication de ces charges virales par le non respect de la nature et le déséquilibre de l’écosystème provoqué par l’homme.

Nora S. 

%d blogueurs aiment cette page :