fbpx

Pr Mustapha Yakoubi : « S’il vous plaît, aidez-nous pour qu’il n’y ait pas d’accidents »

On ne doit pas faire preuve de relâchement quant à ce virus qui a envahi le monde sous prétexte que la période de confinement (couvre-feu surtout) a usé les nerfs et a été une cause de déprime chez beaucoup de personnes. La vigilance et le respect des gestes barrières doivent toujours être inclus dans les habitudes des citoyens comme l’a souligné le professeur Mustapha Yakoubi, chef de service de chirurgie orthopédique et traumatologie à l’hôpital Abdelkader Boukhroufa de Ben Aknoun. Dans une interview accordée à notre journal en ligne Esseha, Pr Yakoubi a appelé les citoyens à prendre leurs précautions en cette période estivale qui invite à la détente mais aussi à la désinvolture. Pas uniquement pour ce qui est du nouveau Coronavirus, mais aussi par rapport aux accidents de la route et en mer. « Il est tout à fait normal que les gens sortent et profitent de cette période estivale, dit-il, mais il faut faire attention à tout ce qui est en rapport avec les accidents. Nous avons remarqué une recrudescence des accidents de la circulation sur la voie publique, et il ne faut pas oublier aussi les accidents de plongée pour les gens qui partent à la plage. Il faut bien sûr surveiller les enfants et les personnes qui ne savent pas nager. C’est très important ». Après avoir mis en exergue l’engagement du personnel de la santé depuis plusieurs mois dans la lutte contre la Covid-19, l’intervenant a souligné le fait que médecins, infirmiers et agents n’ont pas pris de vacances. « Les soignants n’ont pas de repos. Ils n’ont pas pris leur congé, et il y a une grande partie de ce personnel qui est atteinte de Covid-19. Vous voyez que ce personnel est épuisé ». S’adressant aux citoyens, il les a invités à comprendre cette situation et à agir de façon à ne pas accabler les équipes qui sont en exercice depuis le début de la pandémie. « S’il vous plaît, essayez de nous aider dans ce sens pour qu’il n’y ait pas d’accidents (…). Vous voyez bien que nous continuons, avec cette pandémie, à travailler et à nous occuper de nos patients. (…) Je le répète, soyez vigilants, tenez compte des précautions qui sont importantes, nous sommes tous concernés par la lutte contre cette pandémie ». Pr Mustapha Yakoubi a conclu par un appel au don de sang. « Nous constatons ces derniers temps une pénurie de sang. Nous continuons toujours à opérer des patients et il y a aussi des malades qui nécessitent des transfusions en rapport avec leur maladie, ils sont donc dépendants ». Il a ainsi appelé les citoyens à faire preuve de générosité et à donner de leur sang pour sauver des vies.
Rachida Merkouche