fbpx

Pr Ketfi avertit que nous allons inexorablement vers la 4ème vague.

Dans cette intervention accordée à esseha.com, le professeur Abdelbassat Ketfi, chef de service pneumologie à l’hôpital de Rouiba, avertit que nous allons inexorablement vers la 4ème vague. C’est une évolution naturelle de la pandémie que pratiquement tous les pays ont enregistré. Et l’Algérie ne fera pas exception.
Le défi actuel est comment aborder cette 4ème vague avec moins de dégâts, moins de pression sur le système sanitaire national et peu de sévérité sur les malades.
Le professeur Ketfi estime que la bouée de sauvetage reste la vaccination massive qui limitera les cas sévères et allégera la charge sur les services de santé. Une vaccination massive qui doit être de pair avec le respect strict des mesures barrières et des mesures préventives.
L’autre point abordé par Pr Ketfi est l’automédication. La tendance à l’automédication n’est pas la solution. Le malade doit consulter le médecin qui, seul, sait le traitement adéquat et l’association médicamenteuse sûre pour le patient.