fbpx

Pr Amar Tebaibia : « Pour nombre de jeûneurs, le Ramadhan est synonyme de ripaille et de torpeur »

 

Jeûner sainement, c’est s’alimenter de manière saine et équilibrée, le Ramadhan devrait être l’occasion de purifier son corps en même temps que son esprit, de le libérer de toutes les toxines accumulées durant l’année.

Pr Amar Tebaibia, chef de service de médecine interne à l’EPH Birtraria s’est exprimé par ces termes dans une interview accordée à notre journal en ligne Esseha, pour faire remarquer que ce n’est malheureusement pas le cas pour bon nombre de jeûneurs.

L’intervenant a saisi l’occasion d’une rencontre organisée aujourd’hui par le ministère de la santé sur le diabète et le Ramadhan pour déplorer les mauvaises habitudes alimentaires adoptées pendant ce mois.

« L’expression dit ‘’soumou tassihou’’, cela veut dire manger sainement. Mais ce n’est pas le cas chez la majorité des jeûneurs puisque le Ramadhan pour eux est synonyme de ripaille et de torpeur ». Pr Tebaibia a souligné cette mauvaise habitude de consommer beaucoup de sucreries sans pour autant bouger pour les brûler, ainsi que la présence du gras dans les plats.

« Il y a une consommation excessive d’aliments gras alors que le jeûne est l’occasion de s’en débarrasser. Au lieu de faire en sorte de diminuer leur poids, c’est le contraire qui se produit avec un tel comportement alimentaire » a-t-il souligné.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :