fbpx

Pr Abderezak Bouamra s’exprime sur la situation actuelle en ce 31 juillet 2021

Le professeur prédit, sur la base d’une approche comparative des courbes enregistrées dans des pays ayant vécu la 3ème vague tels que la Grande Bretagne et la France, que le pic de cette vague aura lieu au courant des deux prochaines semaines en Algérie.
Pr Bouamra plaide pour une gestion scientifique de la crise actuelle, notamment dans son volet lié à la gestion de la distribution d’oxygène. Pour l’invité d’esseha.com, les reseaux sociaux doivent cesser ou du moins atténuer la campagne de dramatisation de la situation. Certes, nous avons une difficulté à distribuer convenablement l’oxygène mais l’amplification de la crise pousse à mettre le malade en situation d’angoisse extrême et pousse des gens à intervenir négativement dans l’opération de distribution de ce produit vital, en tentant par exemple d’obstruer la voie aux convoyeurs.
Le professeur Bouamra reste optimiste sur l’issue de cette crise et enregistre une satisfaction par rapport à la synergie des efforts pour dépasser cette phase.