fbpx

Pour atténuer les symptômes de la maladie : Adoptez certains réflexes

En l’absence d’un traitement médical qui traiterait de façon définitive la maladie, les personnes atteintes de psoriasis souffrent en silence.
Certains gestes permettent, cependant, d’atténuer un peu les symptômes très contraignants de la maladie (plaques rouges disgracieuses, squames, démangeaisons…).
Avant toute chose, il est recommandé d’améliorer l’état de la peau. Pour cela, le premier réflexe consiste à bien l’hydrater, en utilisant un émollient doux et sans parfum pour éviter de l’irriter et de l’enflammer encore davantage. Les produits exfoliants sont à éviter car ils ont tendance à assécher l’épiderme et accentuer les plaques rougeâtres. Contre les démangeaisons, optez pour des gels sans corticoïdes.
Autre habitude à bannir, les longues douches chaudes, que ce soit à la maison ou au hammam. D’ailleurs, si vous sortez en pleine chaleur, veillez à appliquer une protection solaire car s’il est vrai que la lumière naturelle est bénéfique pour le psoriasis, une grande exposition peut avoir l’effet inverse. Par ailleurs, après une exposition modérée au soleil, le psoriasis est souvent amélioré.
Par ces grandes journées de chaleur, optez pour des douches tièdes qui peuvent efficacement apaiser les parties de votre corps enflammées. Utilisez pour votre toilette un pain dermatologique ou un gel nettoyant surgras sans savon pour ne pas dessécher la peau.
L’autre réflexe se situe dans votre assiette. Pour cela, veillez à manger équilibré, en misant sur les fruits, légumes et aliments riches en oméga-3, limitez, par ailleurs, votre consommation de sucreries. Les fumeurs doivent également essayer d’arrêter de fumer ou, au moins, réduire sensiblement leur consommation de tabac car des études ont démontré que « la nicotine altère le système immunitaire et affecte la croissance des cellules cutanées ».
Le stress est aussi à éviter autant que possible car « la majorité des personnes qui souffrent de psoriasis remarque une augmentation des symptômes en cas de stress ». Pour cela, essayez de faire régulièrement de l’exercice physique, de longues marches, des exercices de respiration…
Enfin, il ne sert à rien de s’isoler avec et dans sa maladie, il faut, au contraire en parler et la faire connaître pour atténuer un peu ces idées reçues. Cela vous aidera à être mieux en société et à ne plus avoir honte de votre maladie. C’est important sur le plan psychologique.
Kamir B.

%d blogueurs aiment cette page :