Pour aider le personnel médical épuisé : Le wali d’Oran veut faire appel aux internes

Depuis quelques jours les autorités d’Oran multiplient les sorties et les déclarations sur les ondes de la radio locale El Bahia, afin de communiquer sur la situation grave de l’épidémie à Oran, qui connait des pics de contamination très inquiétant. Appelant les oranais à la vigilance et aux respects des mesures et gestes barrières, dans tous les lieux publics : le port du masque, le lavage des mains, l’utilisation de gel hydro alcoolique, la distanciation et l’interdiction des regroupements, le wali d’Oran Mr Abdel Kadder Djellaoui a fait une autre annonce.
Face à la pression que subit le corps médical depuis 4 mois, qui est épuisé le wali a déclaré souhaiter le rappel des internes, les étudiants en médecine avec la promesse de rouvrir les cités universitaires pour leur hébergement. L’implication des médecins CNAS, et du secteur privé a également était annoncé par le wali avec le même objectif, aider les équipes soignantes, qui sont mobilisé depuis 4 mois.
En terme de chiffre le wali d’Oran et le directeur de la direction de la santé et de la population (DDS) d’Oran, seul habilité désormais à s’exprimer évoque des pics de contaminations très important : » Nous sommes dans une phase épidémique très sérieuses, voir une situation extrêmement sérieuse et nous ne savons pas quand nous atteindrons le sommet de cette phase » a dit le DDS Mr Abel Nasser Bouda, à la radio El Bahia.
« En l’espace de10 jours » a-t-il dit « Nous avons enregistré plus de 800 cas positif de Covid-19, le taux de mortalité à Oran est de 2,5% du total des cas positif Covid-19, alors que le taux de guérison est de 70% ».
Le nombre de personnes atteintes du Covid-19 dépasse les 1750 à Oran, un chiffre qui évolue à tous les instants.
Driss Mokkadem

%d blogueurs aiment cette page :