Plaidoyer pour faire de la médecine générale une spécialité

Le Dr Salah Laouar, président du Syndicat national des médecins généralistes de Santé publique (SNMGSP) a expliqué, à l’occasion du 3ème congrès ordinaire du Syndicat national des médecins généralistes de Santé publique qui s’est tenu ce jeudi à l’INSP, l’importance de faire de la médecine générale une spécialité à part entière. Il a vanté pour ce faire le rôle central que joue le médecin généraliste dans la prise en charge du malade.

Le Président du SNMGSP considère que « le médecin généraliste occupe une place centrale, à travers une formation de qualité et continue, en vue de lui permettre d’améliorer ses compétences pour apporter des solutions adéquates aux problèmes des patients ».

Aussi, il a plaidé pour l’institution d’un diplôme de spécialiste en médecine générale. Pour ce faire, il voit qu’«il est nécessaire d’augmenter la durée de la formation du médecin généraliste, en la portant à 8 ans.

Sur un autre registre, l’orateur a parlé de la nécessité de hiérarchiser la pyramide des soins pour améliorer la prise en charge des usagers de la santé, comme il a souligné le rôle important que pourrait jouer le médecin généraliste spécialiste.

Auparavant, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, avait souligné que le médecin généraliste doit constituer la pierre angulaire du système de santé national au regard du travail qu’il accomplit.

Pour rappel, la tutelle a été contrainte de désigner d’office des médecins de Santé publique pour assurer les gardes dans les services des urgences à la place des médecins résidents qui ont décidé de déserter les CHU pour protester contre la non-prise en charge par les pouvoirs publics de leurs doléances contenues dans une plateforme de revendications. Les résidents revendiquent entre autre la suppression du service civil et l’amélioration des conditions socioprofessionnelles

Thinhinane. B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :