Philips, le leader en matière de la thérapie guidée par imagerie

Chaque jour, les soins de santé vont de l’avant. Et il semblerait que rien ne soit en mesure de freiner les progrès réalisés en matière de santé humaine.  En Algérie, la construction des hôpitaux publics, des cliniques privées et des unités de santé spécialisées fait écho à des avancées tangibles et laisse présager des perspectives positives pour encore plus de développements à venir.

Cependant, même les réseaux de soins de santé les plus avancés peuvent bénéficier d’une intégration encore plus poussée. Les systèmes doivent pouvoir communiquer entre eux. Les données doivent être disponibles au moment et à l’endroit où les décisions doivent être prises.

Des technologies et des solutions sont nécessaires pour améliorer l’accès aux soins de santé, quel que soit le lieu des communautés isolées de la région du sud du Sahara au réseau de pointe des hôpitaux dans les régions densément peuplées.

Cette réalité revêt une importance cruciale pour Philips en Afrique du Nord.  Philips a présenté, dans le cadre du salon Philips Live ! Innovation Expérience qui s’est tenu vendredi soir au centre international des conférences (CIC) à Alger, la manière dont elle participe à créer des solutions qui associent patients, technologies, données et cliniciens.

Les soins de santé en Algérie sont très contrastés et ils nécessitent, de ce fait, des innovations qui répondent aux deux extrémités du système de soins de santé : des innovations qui satisfont aux besoins des personnes qui n’ont pas actuellement accès à des soins de santé primaires de qualité d’une part, et des innovations répondant à l’incidence croissante des maladies cardiovasculaires, dont la prévalence actuelle est estimée à 3 pour 1000 citoyens à Alger, d’autre part.

« Les maladies liées au mode de vie connaissent une augmentation. Les AVC et les maladies coronariennes sont actuellement les deux premières causes de mortalité en Algérie », indique Jasper Westerink, Président Directeur Général de Philips Afrique. « Si les signes précurseurs sont détectés à un stade précoce, ces maladies graves peuvent non seulement être traitées, mais elles peuvent également être évitées. C’est ce à quoi nous aspirons pour les prochaines années : nous voulons faire chuter la fréquence et l’occurrence des maladies liées au mode de vie et, en particulier, des maladies cardiovasculaires. »

Philips est particulièrement bien placé pour améliorer la vie des patients souffrant de maladies cardiovasculaires grâce à sa position de leader en matière de la thérapie guidée par imagerie et à son portefeuille unique de systèmes et de dispositifs d’imagerie interventionnelle, de logiciels de navigation et de planification et de services, soutenus par un réseau mondial de partenaires cliniques de premier plan.

Des innovations qui peuvent aider les cliniciens à traiter les maladies cardiovasculaires en accélérant leur détection, leur diagnostic et leur traitement, en renforçant l’efficacité des soins à domicile et de récupération et en promouvant la prévention et un mode de vie sain ont été présentés à cette occasion.

Le salon Philips Live ! Innovation Experience met en valeur des innovations qui favorisent des interventions non invasives toujours plus précises, permettant aux cliniciens d’établir un diagnostic et un traitement adéquats du premier coup pour certaines maladies et interventions cardiovasculaires plus complexes. L’événement a exposé également des solutions et technologies pertinentes localement qui contribuent à répondre aux problèmes complexes et multidimensionnels auxquels sont confrontés les soins de santé primaires en Algérie, en rapprochant les technologies de la santé des personnes qui n’ont actuellement qu’un accès restreint à celles-ci. Ces technologies qui créeront, en définitive, des possibilités de collaboration à distance avec des spécialistes des services de santé dans les villes et permettront l’échange d’informations précises sur les bilans de santé afin de garantir des décisions éclairées pour de meilleurs résultats.

Dans le cadre du contexte expérimental de l’événement, les participants ont découvert différentes solutions axées sur l’amélioration des prestations de soins de santé autour de deux thèmes : la cardiologie et l’accès aux soins.

Maya Achour

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :