Parmi les maladies de l’été : Infections urinaires et inflammation de la vessie

Les infections urinaires font partie de la panoplie de pathologies survenant particulièrement durant la saison chaude, favorisées par certaines conditions désavantageuses.

Des baignades dans une eau insalubre pouvant contenir des germes, port prolongé d’un maillot de bain mouillé, usage de sanitaires à l’hygiène douteuse et la boucle est bouclée. Des douleurs au bas-ventre et une augmentation du besoin d’uriner se manifestent, et si elles sont sans complication dans la plupart des cas, les infections urinaires sont incommodantes.

Parmi les mesures que l’on doit prendre pour y remédier, l’absorption d’une bonne quantité d’eau (deux litres par jour) pour nettoyer le système urinaire et la pose d’une bouillote sur le ventre en cas de douleurs. Si les symptômes ne disparaissent pas et si le patient a de la fièvre, une consultation médicale s’impose car une inflammation prolongée de la vessie peut conduire à une inflammation du bassinet du rein.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :