Pandémie de Covid-19 : relâchement des gestes barrières

Nous avons vécu des jours atroces avec la pandémie de Covid-19 cet été, sa recrudescence a provoqué la hantise dans le pays.

Beaucoup de familles algériennes continuent à perdre un des leurs ou parfois plusieurs. Le spectre de la pandémie frappe toujours, mais on remarque toutefois un relâchement flagrant de la part de nombreux citoyens.

En effet, une virée dans quelques écoles nous laisse perplexes devant le laisser aller de parents d’élèves qui sont nombreux malheureusement. Ils s’attroupent devant les édifices des écoles et accostent leurs connaissances sans aucune distanciation et souvent sans le port des masques. Ils bavardent longuement et étroitement oubliant ainsi tout geste préventif.

Il faut noter que beaucoup ne portent pas de masque et échangent librement tout, se comportant comme si la Covid-19 n’a jamais existé : embrassades, accolades amicales…
Mais pourquoi cette amnésie sociale ? A-t-on vite oublié ce qui s’est passé il n’y a pas longtemps ? A-t-on vite oublié la ruée vers les bouteilles d’oxygène et à quel prix ?? A-t-on vite oublié les concentrateurs? Et les décès qu’on déplore jusqu’à aujourd’hui malheureusement ? A-t-on oublié ces longues journées d’été suffocantes où nous étions confinés de peur de contracter ce maudit virus ? Secouez-vous, nous ne nous en sommes pas encore sortis,le spectre de la pandémie nous guette toujours.

Nadia Aicheche