Mycose sous l’ongle du pied : la plus répandue chez l’adulte

La mycose des pieds, désignée également sous le terme de « Pied d’athlète », est une affection dermatologique entraînée par le développement d’un champignon microscopique de la peau, le dermatophyte. C’est la mycose la plus répandue chez l’adulte, particulièrement fréquente entre les orteils et au niveau des ongles et pire encore, peuvent se propager à d’autres endroits du pied ou du corps. Selon les dermatologues, 30 % des sujets présentant une mycose des pieds auraient aussi une mycose des ongles, c’est-à-dire une onychomycose, cette affection très gênante se soigne facilement, le plus souvent par l’application d’un traitement local.

Il faut savoir qu’un environnement chaud et humide est très propice au développement de ces petits champignons qui aiment particulièrement se loger entre les orteils.

Certaines populations de personnes sont plus à risque de développer ce genre d’infection mycosique, parmi lesquelles figurent les sportifs, car le port de chaussures fermées telles que les chaussures de sport participe à l’augmentation de la fréquence de cette mycose. De même, la transpiration qui stagne entre les orteils favorise le développement du champignon. Les sujets immunodéprimés et ceux qui ont une mauvaise circulation sanguine sont plus à risque, tout comme les personnes âgées, car leurs défenses immunitaires ne sont plus aussi efficaces.

Un professionnel de la santé, seul, sera en mesure d’établir un diagnostic et de recommander un traitement. Surtout, il pourra déterminer s’il s’agit plutôt de psoriasis, dont les symptômes ressemblent à ceux de la mycose.

 

Les personnes diabétiques y sont deux fois plus sujettes

 

Les diabétiques sont parmi les victimes les plus touchées par ces infections, le diabète est un facteur à la fois favorisant et aggravant des lésions cutanéomuqueuses.  Chez les patients diabétiques, les lésions du pied (provoquées par exemple par une artérite ou une neuropathie) sont très fréquentes et peuvent se compliquer de mycoses.

Les personnes diabétiques y sont deux fois plus sujettes. La déformation des ongles découlant d’une infection fongique non traitée peut irriter la peau et causer des plaies et de l’infection.

Houyam Rana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.