« Mon médecin traitant est passé à côté d’une arythmie cardiaque »

L’état de santé de cet homme aurait pu se détériorer suite à une arythmie cardiaque non diagnostiquée à temps et non prise en charge par son médecin traitant.

Il affirme devoir son salut au fait qu’il a été emmené en urgence dans une structure spécialisée en cardiologie située sur les hauteurs de la capitale où un médecin résident s’est occupé de son cas.

« J’étais pourtant soumis à un suivi pour hypertension chez un cardiologue qui se devait de s’apercevoir d’éventuelles complications et d’adapter mon traitement en fonction des résultats de ses contrôles » relève-t-il.

« Au lieu de cela, c’est à moi qu’il a demandé, au cours d’une visite médicale trimestrielle, pourquoi mon cœur battait à un rythme trop rapide, sans pour autant s’inquiéter et effectuer des examens plus approfondis ».

Après prescription du traitement habituel, un rendez-vous lui a été fixé comme à l’accoutumée. « Dans trois mois, comme d’habitude. Mais une nuit, mon état s’est compliqué. Je n’arrivais plus à respirer.

J’ai été transporté en urgence dans un établissement spécialisé où j’ai été rapidement pris en charge.

J’ai eu droit à un suivi régulier dans cet hôpital avant d’être orienté vers un cabinet de cardiologie et de rythmologie où je suis traité depuis quelques années pour une arythmie cardiaque ».

Négligence du spécialiste ou connaissance insuffisante de son domaine ?, s’interroge le malade qui pense que dans les deux cas, cela aurait pu lui être fatal.

   

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :