« Mon époux et mes enfants ont changé leurs habitudes alimentaires suite à mon diabète pour ne pas me frustrer »

C’est souvent à l’issue d’un examen sanguin que l’on s’aperçoit d’un problème de santé dont on ne doutait pas, comme c’est le cas de Fadila qu’un bilan annuel a alerté sur cette maladie. « Vu mon âge – j’ai 65 ans – je tiens à évaluer mon état de santé une fois par an. Je n’avais pas de symptômes du diabète si ce n’est des mictions fréquentes et de la fatigue. Je pensais plutôt à une infection urinaire. C’était donc une mauvaise surprise lorsque j’ai su que mon taux de glycémie était élevé, j’étais à 2 g ». La sexagénaire n’a d’abord pas voulu accepter ce diagnostic, convaincue qu’il s’agissait d’un excès de sucreries devenues une habitude le soir, après le dîner, pour toute la famille. « J’ai fait part de ma réaction à mon médecin traitant qui assure mon suivi par rapport à mon hypertension, et celui-ci m’a alors orientée vers un spécialiste en diabétologie pour en avoir le cœur net. Ce dernier m’a prescrit un dosage de l’hémoglobine glyquée qui a confirmé après trois mois que je suis diabétique ». Fadila se souvient qu’elle s’est sentie anéantie, c’est une maladie dont elle entendait parler mais qu’elle ne connaissait pas et ne savait pas non plus quels seront les effets sur son organisme. « C’était la frayeur et les larmes, alors que mes enfants et mon mari essayaient de me faire comprendre que je devais juste me conformer à un régime alimentaire et suivre un traitement. D’ailleurs, ils ont tenu à changer, pour moi, leurs habitudes alimentaires afin que je ne sente pas de frustration ». Notre interlocutrice se dit convaincue qu’elle doit cette maladie à un choc qu’elle a subi la veille du décès de sa vieille maman. « Je savais que son état était désespéré après qu’elle ait fait un AVC, mais lorsqu’on m’a appelée pour me dire de me dépêcher parce qu’elle allait plus mal, j’ai senti que mon cœur s’est arrêté de battre, c’était effroyable ».

Propos recueillis par Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :