« Momo Game », un nouveau jeu dangereux pour les adolescents

Après les ravages provoqués par « Blue Whale Challenge » (le défi de la baleine bleue), c’est au tour d’un nouveau jeu vidéo de provoquer la panique au niveau planétaire, notamment dans le milieu des adolescents. En effet, les autorités de plusieurs pays d’Amérique du Sud viennent de lancer un avertissement contre un dangereux jeu sur les réseaux sociaux, qui pousse les adolescents à se suicider. Le “Momo Game” est un dangereux jeu de harcèlement moral qui a déjà causé plusieurs décès en Amérique latine et en Amérique centrale. La semaine dernière, un adolescent de 12 ans s’est ainsi ôté la vie en Argentine, peu de temps après avoir reçu des messages qui l’incitaient à se suicider.

Ciblant en particulier les enfants de 8 à 14 ans, le “Momo Game” pousse de jeunes adolescents à encourager d’autres enfants à se suicider en leur envoyant des messages directement via WhatsApp ou Facebook.

Pour participer, les adolescents doivent remplacer leur avatar par celui de Momo, un personnage effrayant aux traits déformés, créé par l’artiste japonais Midori Hayashi.

Assez proche du Blue Whale Challenge, un autre défi dangereux qui avait causé plusieurs décès, le “Momo Game” a déjà causé au moins un décès en Argentine, et plusieurs cas de blessures graves au Mexique ainsi que dans plusieurs autres pays d’Amérique latine.

En Espagne, la police nationale a déjà lancé une alerte sur les réseaux sociaux pour prévenir la population.

Pour rappel, une enquête a été ouverte par l’Organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication sur « Blue Whale Challenge », le 11 décembre 2017.

Les premiers résultats de l’enquête ont fait état d’un décès en rapport avec ce jeu mais pour ce qui est des autres cas de décès, aucun lien n’a été établi à ce jour.

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :