fbpx

Mohamed Achouri n’est plus : Le bon quitte le banc de la vie pour rejoindre les lumières de l’éternel

 

Le journaliste Mohamed Achouri a rendu hier sa révérence laissant derrière lui un vide immense dans le secteur de l’information sanitaire difficile à combler.

L’homme était tout le temps le journaliste-santé par excellence. Après avoir travaillé entre autres comme correspondant de Liberté à Blida, journaliste à l’APS, des responsabilités rédactionnelles et administratives prises avec amour dans plusieurs organes, Mohamed Achouri s’est consacré à la gestion d’une agence d’information spécialisée en santé. Il a même dirigé avec brio la revue Santé Mag, spécialisée dans le domaine sanitaire

En dehors de ses obligations professionnelles, l’homme était connu pour son entregent remarquable et son constant souci de rassembler autour d’une table, d’un événement, d’un voyage les journalistes de tous les organes de presse travaillant l’information sanitaire.

L’annonce de son décès, hier, a provoqué une onde de choc dans la corporation. Tous ont tenu à saluer en Mohamed Achouri l’homme bon chic bon genre bon cœur.

L’équipe d’Esseha très touchée par le départ de ce pionnier de l’information spécialisée en santé, se joint à ses collègues, sa famille et ses amis dans la douleur, les assure de son soutien en ce temps pénible et prie que dieu l’accueille dans son vaste paradis.

Repose en paix Bonhomme.

Esseha.