Mise en œuvre du Plan national Stratégique (PNS) de lutte contre les IST/VIH/sida 2020 -2024

L’Algérie a enregistré des « avancées appréciables » en matière de lutte contre le VIH/sida, a affirmé, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Pr Abderrahmane Benbouzid, insistant sur la « poursuite des efforts » dans le contexte de la crise sanitaire du Coronavirus.
S’exprimant à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, le ministre a réaffirmer la volonté de l’Algérie à s’atteler davantage à réunir tous les moyens afin de renverser le processus de propagation de cette épidémie mondiale ».
Le Pr Benbouzid a insisté sur « la volonté de poursuivre les efforts afin de relever le défi », à travers la mise en œuvre du Plan national Stratégique (PNS) de lutte contre les IST/VIH/sida 2020 -2024.
Ce dernier, poursuit le ministre, vise « l’optimisation de la riposte nationale eu égard au profil et à la dynamique de l’épidémie, en axant les efforts sur les populations clés et vulnérables au risque VIH », et tend également à offrir un « traitement de qualité, dans un environnement favorable, non stigmatisant et non discriminant, afin d’atténuer l’impact de l’épidémie ».
Et de rappeler l’inscription, depuis octobre dernier, de l’Algérie dans la liste des pays bénéficiaires de la licence volontaire de Medicines Patent Pool (MPP)et ViiV Healthcare, lui permettant d’acquérir la molécule générique du « Dolutégravir (DTG) » à un prix « très réduit ».
A ce propos, il s’est engagé à « actualiser » le guide thérapeutique en inscrivant ce traitement en « première ligne » au profit d’environ 80 % des personnes vivant avec le VIH. Ce qui contribuera, en même temps, à réduire la facture annuelle d’importation des médicaments ART de plus de 6 millions de dollars, a-t-il noté.
Tout en remerciant les différentes Agences onusiennes pour « leur appui » dans la démarche de lutte contre le Sida menée par l’Algérie, Pr Benbouzid a, par la même occasion, salué les membres du Comité national de Prévention et de Lutte ad hoc et ce, pour « la qualité du travail accompli durant leur mandat ».

F.Z. Achour

%d blogueurs aiment cette page :