fbpx

Ménopause : Nouvelle étape dans la vie d’une femme

La ménopause, également appelée âge climatérique, est l’arrêt définitif des règles dû à la perte de l’activité des follicules ovariens.

On ne peut pas prédire l’âge auquel survient l’arrêt des menstruations, en revanche on sait que cette étape ne survient pas subitement. La ménopause est précédée par une période appelée préménopause qui regroupe un ensemble de signes. Pour beaucoup de femmes, cette période est aussi difficile sur le plan physique ainsi que sur le plan psychologique.

L’entrée dans cette phase se situe aux alentours de l’âge moyen de 47 ans et dure environ 3 ans parfois plus. Les symptômes ou signes sont différents d’une femme à une autre. Ce sont globalement des troubles du cycle menstruel (alternance de cycles courts et de cycles longs), modification de l’abondance, ainsi que d’autres troubles comme les bouffées de chaleur, sueurs, seins gonflés et douloureux, irritabilité, fatigue, insomnies, tendance dépressive, prise de poids, ballonnement abdominal…etc

Ces signes sont en rapport avec la persistance ou l’exagération de la sécrétion d’oestrogènes et la diminution de la sécrétion de la progestérone.

La ménopause s’installe ensuite doucement avec allongement des cycles jusqu’à disparition totale des menstruations. Celle-ci survient généralement aux alentours de 51 ans, elle serait cependant plus précoce chez les Méditerranéennes, les Africaines et les grandes fumeuses. Une femme est officiellement ménopausée après 12 mois d’arrêt des règles.

Il faut savoir que seul le vieillissement normal des ovaires peut influer sur l’âge de la ménopause. L’âge de la puberté, le nombre de grossesses ou la prise de contraceptifs oraux n’ont aucune influence. A noter que, généralement, une mère et sa fille sont ménopausées au même âge et plus celle-ci survient tôt, plus le risque de cancer du sein est élevé.

Lorsque la ménopause est bien installée, plusieurs éléments viennent modifier la physiologie du corps de la femme, en l’occurrence, les signes visibles -assez désagréables- comme les bouffées de chaleurs, sueurs, irritabilité, difficultés de concentration…etc, et les signes moins flagrants qui surviennent après plusieurs années.

Durant les 5 premières années de la ménopause, les follicules continuent à produire des oestrogènes. La disparition définitive des follicules, après 5 ans entraîne une atrophie des organes génitaux (vagin, vulve, utérus, ovaires), puis, à long terme, une ostéoporose, risque cardio-vasculaire, hypertension artérielle, perturbation du bilan lipidique…etc

Si de nombreuses femmes ressentent avec beaucoup de gêne et de désagrément la kyrielle de symptômes accompagnant la ménopause, environ 15 à 20% d’entre-elles, ne ressentent que des signes minimes et s’en accommodent facilement.

Il faut savoir qu’avec la ménopause, c’est une nouvelle étape de la vie qui démarre. Aussi, la femme doit impérativement adopter une certaine hygiène de vie pour pouvoir traverser cette seconde partie du parcours de la vie sans trop de problèmes.

Hassina Amrouni

%d blogueurs aiment cette page :