Manque de sommeil : Dangereux pour la santé

Si le manque de sommeil est réputé provoquer la somnolence, la dépression ou l’obésité, ces méfaits peuvent être autrement plus dangereux pour la santé de l’être humain.

Le manque de sommeil augmente la mortalité. Commet ? La carence de sommeil accroît les risques d’hypertension, de maladies cardiovasculaires ou de diabète.

Dormir insuffisamment se faire sentir sur le physique et le psychique. Bien plus ! La somnolence altère le jugement et empêche d’évaluer correctement les risques encourus. Elle devient ainsi une cause importante d’accidents, notamment au volant. La somnolence est à l’origine de 10 à 20% des accidents de la route, selon le Bureau suisse de prévention des accidents.

La fatigue due au mande de sommeil est aussi un signe connu de la dépression : une majorité de personnes qui souffrent de cette maladie se plaignent d’insomnie.

Aussi, le manque de sommeil n’est pas sans conséquences sur la physionomie. La carence en sommeil altère l’équilibre entre les hormones qui interviennent dans la prise de poids. Il prive ainsi d’une première hormone, la leptine, qui refrène l’appétit et qui est sécrétée par les cellules graisseuses pendant le sommeil. Les mauvaises nuits paralysent donc en partie ce frein qui empêche de trop manger. Elles entraînent également la production d’un surcroît d’orexine, une hormone qui réduit la fatigue tout en incitant à manger pour le seul plaisir, même lorsqu’on n’en ressent pas le besoin. Résultat : dormir mal fait augmenter la faim augmente et incite au grignotage entre les repas. Enfin, est-il besoin de rappeler que quelques une des grandes catastrophes industrielles et technologiques qui ont survenu ces dernières décennies, sont provoqué par le manque de sommeil, à l’instar de l’explosion en 1984 de l’usine de pesticides d’Union Carbide à Bhopal, en Inde, la navette spatiale américaine Challenger en 1986 et le naufrage du pétrolier américain Exxon Valdez sur les côtes de l’Alaska en 1989.

 

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :