fbpx

Maladies de l’hiver : 4. La bronchiolite

Chaque hiver, la bronchiolite se présente et s’impose avec force. Des milliers de nourrissons en souffrent durant cette saison qui est à nos portes. Cette infection virale inquiétante est souvent bénigne.

C’est une infection aiguë des voies respiratoires inférieures basses (plus exactement, des bronchioles) chez l’enfant de moins de 2 ans. Cette maladie touche surtout le nourrisson de moins de 6 mois. Certains enfants présentent des récidives fréquentes.

Ses origines sont multiples : virale, bactérienne et même parasitaire. Très contagieuse, elle donne lieu à des épidémies en automne-hiver.

Principale cause des admissions à l’hôpital durant les périodes hivernales, la bronchiolite entraîne des problèmes de logistique (isolement, risque d’infections nosocomiales) et induit des difficultés d’accueil.

Son traitement est le plus souvent symptomatique et repose sur le dégagement du nez et du pharynx (désobstruction rhinopharyngée) à l’aide de sérum physiologique, l’hydratation, la préservation de la quantité d’alimentation en fractionnant les doses, l’oxygénothérapie (si nécessaire). Certaines autorités sanitaires déconseillent la kinésithérapie respiratoire en raison d’un manque de preuve de son efficacité.

Symptômes

Plusieurs signes alertent de l’atteinte à la bronchiolite, on cite par exemple : l’apparition d’un rhume avec fébricule (petite fièvre), écoulement nasal, toux sèche inconstante, les difficultés respiratoires surgissent : la respiration est rapide et superficielle, le nourrisson halète, il boit de moins en moins bien. Il rejette ses biberons, L’inspiration s’accompagne de signes de rétraction intercostale, sus et sous-sternale, un battement des ailes du nez, l’insuffisance respiratoire s’accompagne d’agitation, de pâleur et de cyanose, a fièvre est discrète ou modérée.

Gestes à respecter

Quand on a un nourrisson qui souffre de bronchiolite, et après avoir eu la prescription du médecin, certains gestes sont nécessaires pour le soulager et accélérer sa guérison. Nous vous déroulons l’essentiel :

  1. Désobstruez le nez de bébé régulièrement par l’instillation de sérum physiologique ;
  2. Faites boire votre nourrisson souvent et en petite quantité, une bonne hydratation permet de fluidifier les sécrétions bronchiques ;
  3. Fractionnez ses repas pour diminuer les difficultés d’alimentation liées à la bronchiolite ;
  4. Soulevez le buste de bébé pour dormir à l’aide de coussins placés sous le matelas ;
  5. Aérez la chambre et maintenez la température à 18°-19°C ;
  6. Ne pas fumer en présence de l’enfant ou dans une pièce où il peut séjourner ;
  7. Se laver les mains avant et après de s’occuper de l’enfant ;
  8. Porter un masque en cas de rhume

Hakim Hafid

%d blogueurs aiment cette page :