Maladie de Crohn : Le risque augmenté par la malbouffe

Selon des chercheurs de l’Institute for Biomedical Sciences de l’université de l’Etat de Géorgie aux Etats-Unis, « la malbouffe augmenterait le risque de développer la maladie de Crohn ».
Prenant en considération la consommation de 26 aliments (aliments sains comme le riz complet, les céréales complètes, les fruits et les légumes mais aussi malbouffe comme les bonbons, les sodas ou la viande industrielle…) au cours du mois précédent l’évaluation chez un panel de 103.789 participants âgés de 18 à 85 ans, les chercheurs ont découvert qu’« une alimentation peu équilibrée pouvait avoir un lien avec le développement des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) ».
En effet, l’équipe scientifique a noté que trois aliments, à savoir les frites, le fromage et les cookies, étaient fréquemment consommés par un grand nombre de personnes atteintes de la maladie de Crohn, plus que chez les participants à l’étude qui se trouvent être en bonne santé. Ils sont, par ailleurs, arrivés à la conclusion que l’augmentation de la consommation d’aliments sains et naturels comme les légumes et les fruits, diminuait la probabilité de développer une maladie inflammatoire chronique de l’appareil digestif.
Considérée comme la maladie des pays industrialisés, la maladie de Crohn est une inflammation chronique qui peut toucher les parois de tout le tube digestif. Cette maladie se manifeste par des symptômes divers mais surtout digestifs comme la diarrhée, des douleurs abdominales…
Kamir B.

%d blogueurs aiment cette page :