Maladie d’Alzheimer : Une maladie qui impacte progressivement les activités quotidiennes

Maladie du troisième âge, l’Alzheimer est une forme de démence très courante chez les personnes âgées. Cette maladie neurodégénérative entraîne le déclin progressif et irréversible des fonctions cognitives, notamment la mémoire. Au fur et à mesure, la personne atteinte rencontre des difficultés à reconnaître les visages et les objets, et à se rappeler de certains souvenirs. Avec le temps, cette maladie incurable progresse et se traduit par des troubles plus aigus comme l’agressivité, les troubles du langage et des fonctions exécutives, les sautes d’humeur et les confusions. La personne atteinte perd progressivement la capacité d’apprendre, de créer et de raisonner.

Sa fréquence augmente proportionnellement au vieillissement de la population. Les spécialistes insistent sur la nécessité de préparer le pays à faire face à une plus grande incidence de la maladie, dans l’avenir, en raison de l’allongement de l’espérance de vie.

Selon les statistiques de la Société algérienne de neurologie et de neurophysiologie clinique (SANNC), plus de 100 000 personnes sont atteintes d’Alzheimer en Algérie.

Pour les neurologues, l’âge n’est pas le seul facteur déclenchant la pathologie. La prédisposition génétique, la pollution atmosphérique, la consommation abusive de l’alcool et du tabac ainsi que le régime alimentaire inapproprié sont aussi à l’origine du mal de la vieillesse.

Les facteurs qui augmentent le risque de développer la maladie d’Alzheimer sont multiples, les plus courants sont, entre autres, l’âge (les personnes âgées de 60 ans et plus), les antécédents familiaux, la génétique, des antécédents de dépression, l’hypertension, le tabagisme, certains médicaments (somnifères, anxiolytiques…).

Selon les neurologues, les premiers symptômes de la maladie sont généralement légers, mais plus la maladie progresse, plus les symptômes commencent à interférer avec les activités quotidiennes. Il existe quelques symptômes communs, mais la maladie peut se manifester différemment selon chaque personne.

Il s’agit des trous de mémoire. Cela est dû aux dégâts de la maladie d’Alzheimer touchant l’hippocampe, une partie du cerveau qui joue un rôle central dans la mémoire. On oublie les événements récents, mais les vieux souvenirs restent intacts dans les premiers stades.

Avec la progression de la maladie, les patients ont du mal à retrouver leurs objets. Elles perdent la notion du temps et de l’espace et ont également tendance à oublier les prénoms, même des personnes les plus proches. Les personnes atteintes peuvent oublier le chemin de leur propre maison.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 7,7 millions de nouveaux cas de démence sont recensés par an dans le monde. L’OMS s’attend à un plus grand nombre de personnes souffrant d’Alzheimer à cause de la longévité.

Houyam. Rana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :